SCORPION

création 2020

Crédit photo/ Clémentine Lorieux

C’est une forme rituelle, un spectacle immersif qui convoque 14 interprètes dans un dispositif relevant aussi bien du théâtre, de la danse, de la performance et de l’installation plastique.

Cette cérémonie silencieuse est celle de notre renaissance. On y explore les violences de femmes à femmes, on questionne notre propre misogynie, on se regarde les unes les autres pour se demander pardon.

Intention/

 

Dans quelle mesure les femmes sont-elles, elles aussi, des vecteurs de la domination patriarcale ? Avec SCORPION, nous souhaitons interroger les réflexes qui nous poussent, bien souvent inconsciemment, à faire perdurer cette violence – dans le discours que nous tenons à nos sœurs, dans les enseignements que nous réservons à nos filles, dans la manière dont nous traitons nos propres corps.

 

Nous traquons les schémas d’héritage et de perpétuation de la violence, revenant toujours à cette question centrale : comment la misogynie intériorisée s’inscrit-elle dans nos chairs ? Car c’est d’abord sous cet angle – charnel, organique, corporel, sensitif – que s’axe la dramaturgie de plateau.

 

N’est-ce pas le silence qui unit les femmes oppressées à travers le monde, à travers les siècles ? Cette privation de la parole, cette honte de se raconter, cette hésitation à élever sa voix, nous l’utilisons comme matériau de composition. Nous appropriant cette entrave asservissante du sans-parole, nos moyens d’expression privilégiés sont donc le mouvement, la chorégraphie, la mise en péril, la performativité. Les interprètes, de 14 à 63 ans, créent au plateau des mondes, des apparitions, des situations, ils font et défont des fresques, se déchirent puis s’unissent enfin, retrouvant l’équilibre et l’harmonie de la sororité.

TEASER/

Artistes, Partenaires & représentations

L’équipe

Mise en scène/ Laure Marion

Dramaturgie/ Clarisse Genton

Interprétation/ Brenda Broohm, Mona Chaïbi, Adjaratou Diakité, Naïs El Fassi, Lola Gutierrez, Inès Latorre, Yasmine Modestine, Néphélie Peingnez, Maris Poinçot, Cyrielle Rayet, Juliette Malala Tardif, Florie Toffin, Louane Viallon et Sophie Zafari

Costumes/ Lucigaël Vaïti

Assistanat costumes/ Clémentine Stab

Création lumière/ Anne Marchais
Composition florale/ Clémentine Lorieux – Le Poids des Pétales

Direction vocale/ Lola Gutierrez

Partenaires/ Théâtre de la Reine Blanche, Théâtre Paris-Villette, Plateaux Sauvages, Ville de Paris – Aide à la création et diffusion, SPEDIDAM, Ville de Paris – Appel à projet Initiatives Étudiantes

Soutien en production/ Das Plateau aux Ulis – Espace culturel Boris Vian

Représentations/ Plateaux Sauvages 

Photos & videos

Galerie

Pauline Le Goff
Clémentine Lorieux
Clémentine Lorieux
Clémentine Lorieux

Nous suivre